Amita a cofondé le Moonlight Institute, une organisation à but non lucratif qui cherche à créer un cadre pour un avenir équitable et juste, en tenant compte des réalités de l’urgence climatique, ainsi que de la technologie, et de la décolonisation. Amita est titulaire d’un doctorat en astronomie et astrophysique de l’Université de Californie à Santa Cruz (UCSC); ses recherches se sont concentrées sur les trous noirs, les trous de ver, les effets quantiques et l’univers primitif. Amita a été porte-parole pour la science et l’innovation pour le Parti vert du Canada de septembre 2018 à février 2020, en apportant des politiques sur l’intelligence artificielle et les technologies émergentes. Iel défend depuis longtemps la diversité et l’inclusion, menant de nombreuses initiatives à l’UCSC.

En 2005, la maison familiale d’Amita à Vancouver Nord a été détruite par une coulée de boue. Sa mère a été tuée, et son père est parti avec des blessures à vie et des lésions cérébrales. L’expérience d’Amita en matière de traumatismes et de chagrin a influencé sa lutte pour l’action climatique; iel veut s’assurer que nous sommes prêts à faire face à la crise qui est à nos portes, afin que les gens n’aient pas à vivre ce qu’ils ont vécu.

Amita a également poursuivi son intérêt pour la musique, ayant fait partie d’une chorale pendant de nombreuses années, et formée à la voix classique et l’opéra, souvent fatiguant leurs deux huskies, Aspen et Alpine. Amita et leur partenaire ont pris la décision de vivre en autosuffisance, sur l’île de Lasqueti, dans une maison alimentée par l’énergie solaire et micro-hydroélectricité. Ce choix a été motivé par leur désir de vivre aussi durablement que possible, et de vivre près de la terre.