Amita Kuttner rejette les tentatives inadéquates du Parti vert en matière d’équité.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Île Lasqueti, C.B. - La campagne pour l'élection d'Amita Kuttner a publié la déclaration suivante déclinant l'offre d'événements de collecte de fonds avec l'ancienne chef Elizabeth May, en citant les règles défectueuses du Comité de la course à la chefferie (CCC) du Parti vert du Canada, en particulier la définition d'un-e candidat-e qui relève d'un « groupe sous-représenté à la Chambre des communes ».

« Il y a des moyens d'aborder l'équité tout en comprenant les intersections de l'oppression, mais les méthodes du Parti ont été mal définies, ce qui a entraîné des divisions et a approfondi d'autres inégalités », a déclaré Kuttner. « Il serait injuste d'accepter leur forme de soutien. Nous allons gagner cette course, et nous le ferons à nos propres conditions ».

Les règles ont été élaborées pour encadrer la manière dont les campagnes des « groupes sous-représentés » pouvaient collaborer avec Mme May lors d'événements de collecte de fonds. Ces règles ne tenaient pas suffisamment compte des questions d'équité, du statut socio-économique des candidats ou de l'inégalité des conditions de la course crée par le COVID-19, qui a perpétue des inégalités préexistantes. Ces règles mal définies ont été insuffisamment mises en œuvre par l'Autorité de la course à la chefferie (ACC), ce qui a entraîné des difficultés pour les campagnes.

« Plutôt que de s'attaquer aux lacunes et aux désavantages systémiques des personnes marginalisées, nous pensons que le Parti a créé une confusion entre les campagnes à la chefferie, avec les personnes marginalisées et minorisées, et les membres. Ce que nous avons vu jusqu'à présent n'est tout simplement pas suffisant ».

La campagne de Kuttner a reconnu la communication ouverte et l'approche collaborative de Mme May pour tenter de remédier aux inégalités, tout en reconnaissant que jusqu'à présent, une seule campagne a bénéficié de son soutien. Ce cadre n'était qu'une des nombreuses expériences avec l'ACC et le CCC qui ont mis en évidence leur approche inéquitable.

« Notre campagne repose sur un engagement à prendre des mesures significatives contre l'injustice. Les membres du Parti vert et les Canadiens nous disent clairement qu'ils recherchent un leadership fondé sur des principes, éthique et axé sur les gens. Nous resterons toujours dédiés à ces principes; ils sont au cœur de notre vision. Nous sommes ouverts à reconsidérer notre participation dans un cadre équitable », a déclaré Kuttner, soutenu par son équipe.

Contact
info@amitakuttner.ca

-30-